LAVAL, le 1 novembre 2018 – Depuis la fin de la saison de la PLSQ féminine, le CS Monteuil en a profité pour dresser le bilan de la première année et s’est tout de suite mis au travail pour préparer l’an deux.

Grâce à ses bonnes performances dans le dernier droit de la saison, le CS Monteuil a terminé au deuxième rang en cette saison inaugurale. Le club est donc très satisfait du rendement de l’équipe. L’entraîneur David Cerasuolo a également pris le temps de rencontrer ses joueuses pour écouter leurs commentaires. « J’ai été très impressionné par leurs réflexions. Les joueuses ont apprécié la dynamique du groupe et le fait qu’elles prenaient toutes le projet au sérieux. Chacune avait une idée pour que l’équipe s’améliore, par exemple en proposant un horaire d’entraînement différent. Ça a été très encourageant de les voir si dévouées et investies » affirme Cerasuolo. D’ailleurs, après avoir participé à la première saison de la ligue semi-professionnelle, les joueuses sont très motivées pour la suite du projet. « Les joueuses ont vu l’évolution de la PLSQ masculine et le temps que ça a pris pour se rendre au point où elle en est maintenant, soit à un niveau très intéressant. Elles savent donc qu’elles sont au point de départ d’un projet attrayant et elles veulent y participer et bien représenter le soccer féminin » ajoute-t-il.

Dans la continuité
Pour continuer le projet, le CS Monteuil a réitéré sa confiance en David Cerasuolo, qui est donc reconduit au poste d’entraîneur pour la prochaine saison. « J’ai certainement le sentiment d’être récompensé par le club pour les efforts que j’ai mis » dit-il. Une fois que le bilan a été fait, les choses se sont enchaînées rapidement et le travail de préparation s’est mis en branle pour la deuxième saison. « Pour la première année, on a presque bâti notre équipe à partir de zéro, car nous n’avions pas d’équipe senior. En terminant en deuxième position, nous étions donc très contents du résultat. Mais aussi, avec ce deuxième rang, je ne vois pas comment nous pourrions viser autre chose que la première place. Nous savons qu’il y a du travail à faire, il y a une multitude de choses qui peuvent arriver d’ici-là, mais aujourd’hui, je ne peux viser que ça » avoue-t-il.

Sessions d’entraînement
Le CS Monteuil continuera, au cours de l’hiver, ses essais en vue de la deuxième saison. Une première pratique intérieure a eu lieu mardi dernier et d’autres seront organisées au cours des prochaines semaines. « Nous allons évaluer les joueuses jusqu’au mois de décembre environ. Ensuite, ce sera important, au mois de janvier, d’avoir un groupe plus ou moins complet » prévoit Cerasuolo.

En raison du bon niveau de la ligue à sa saison inaugurale et des commentaires positifs qui en ont découlé, l’entraîneur s’attend à ce qu’il y ait un plus grand nombre de joueuses qui participent aux essais, à Monteuil comme dans les autres équipes. « Certaines joueuses dans la vingtaine qui ont préféré attendre de voir à quoi ressemblerait le niveau de la PLSQ-F lors de la première saison ont manifesté leur intérêt. Nous avons aussi des éléments au sein de notre club que nous souhaitons intégrer à l’équipe pour continuer de les faire progresser dans notre structure » mentionne-t-il.

La préparation reprendra donc à plein régime au mois de janvier. Dans les prochaines semaines, un certain bassin de joueuses continuera de s’entraîner régulièrement – moins souvent, bien sûr, afin de profiter d’un moment de répit. Ces séances sont néanmoins cruciales pour continuer de développer l’esprit d’équipe, avant de reprendre les activités en 2019!